Sur quoi nous penchons-nous tous les jours ? Quelles nécessités nous animent ? L’Homme penché aborde le sujet du jongleur qui récupère ses objets au sol. Il nous rappelle notre condition
humaine : chercher notre verticalité en tombant, trébuchant, s’attachant à l’autre et en recommençant encore et encore. À partir de l’argile, le duo crée sa propre matière à jongler pour tenter
de trouver un équilibre dans cette quête.